communauté

La coopérative et ses membres désirent soutenir le cinéma indépendant et contribuer à l’essor de la relève. Ainsi, Bande à part offre deux programmes annuels: un stage de perfectionnement et une aide à la création pour la postproduction sonore.

Stage de perfectionnement:
Bande à part offre annuellement un stage de perfectionnement d’une durée de trois mois ouvert à toute personne qui désire parfaire ses connaissances en montage sonore. Pour se qualifier, le ou la futur.e stagiaire devra posséder une connaissance de base des outils de postproduction (logiciel, plugiciel et matériel). À noter qu’une connaissance de base du langage cinématographique est souhaitée, mais n’est pas indispensable.Le stage est sans rémunération et implique une vingtaine d’heure par semaine.Thèmes abordés durant le stage:

  • Gestion du matériel et préparation technique pour le montage son
  • Élaboration d’une conception sonore
  • Montage dialogues
  • Montage des effets et ambiances
  • Montage de la musique
  • Prise de son studio
  • Prise de son en location
  • Utilisation et gestion de la sonothèque

Pour le stage de l’année 2017, la personne désirant proposer sa candidature doit soumettre sa demande avant le 15 février 2017 en remplissant le formulaire de demande de stage Bande à part, en joignant une lettre d’intention et tout autre document jugé pertinent (cv, travaux scolaire en lien avec le cinéma, réalisation personnelle liée à l’audio, etc). Les demandes seront traitées par un comité de sélection.

Les réponses officielles seront communiquées au plus tard le 17 mars 2016.

Aide à la création pour la postproduction sonore:

Depuis 2015, Bande à Part Audio et Postproduction Coop offre aux créateurs et artisans du milieu des arts un programme d’aide à la post production sonore destiné à soutenir une oeuvre qui ne dispose pas d’un financement adéquat. Cette initiative consiste à mettre annuellement à la disposition de l’oeuvre récipiendaire, une aide sous forme de service comprenant ses salles de montage sonore, son studio d’enregistrement pour voix ou bruitage, son service d’enregistrement sonore « en location » et sa sonothèque.

Toutes les propositions artistiques n’ayant pas le financement adéquat pour mener à terme leurs projets sont admissibles: court et long métrage, fiction, documentaire ou expérimental, art vidéo, animation, web, podcast, etc.

Ce programme s’adresse aux artistes en audio, vidéo, film et nouveaux médias, ou aux producteurs de ces artistes à condition qu’ils s’engagent à n’utiliser l’aide que pour le projet sélectionné.

L’aide à la postproduction sera attribuée à la suite d’un concours tenu chaque année. Par soucis d’équité, les artistes et les maisons de production ne peuvent déposer qu’un seul projet par an.

Un jury composé de deux membres de la coop et d’une personne du milieu de l’audio-visuel prendront connaissance des projets soumis et délibéreront dans les trente jours suivant la date de tombée. Les membres du jury seront sélectionnés en fonction de leur neutralité et ne devront être liés, de façon contractuelle ou autre, à aucune des oeuvres en liste pour le concours de l’année en cours. Les informations pertinentes liés au concours, dates de la tenue du concours et dévoilement de l’oeuvre récipiendaire seront seront annoncées publiquement sur le site web de la coopérative, ainsi que sur sa page Facebook. Le formulaire d’inscription et les documents pertinents seront disponibles sur le site internet de la coop.

L’aide, d’une valeur de cinq mille dollars ($5 000,00) sera octroyée sous forme de service et ne comprendra pas le salaire des monteurs ou de tout autre artisan en post-production sonore.

Les soumissions doivent inclure les documents suivants, soit :

  • Scénario et intentions de réalisation (une attention particulière au traitement sonore est souhaitable)
  • Structure financière (en précisant les acquis, les pressentis et les refus)
  • L’énumération des services demandés ou espérés
  • Curriculum vitae des artistes
  • Collaborateurs pressentis en postproduction sonore (membres de la coop)
  • Plan de distribution
  • Documents d’appui
  • Formulaire dûment rempli

Modalités :

Les modalités mentionnées ici feront l’objet d’un contrat de service signé entre la coopérative et les bénéficiaires de l’aide.

  • Les services offerts feront l’objet d’un devis et ne pourront excéder le montant total du programme d’aide décrit plus haut.
  • Les récipiendaires ont l’obligation d’utiliser l’aide dans les douze mois suivant la signature de l’entente.
  • Les techniciens et artisans qui œuvreront sur le projet sont désignés par la coopérative. Cependant, les bénéficiaires de l’aide peuvent demander de travailler avec certains membres de la coopérative. Si une aide extérieure (bruiteur, directeur de plateau) est nécessaire, ces collaborateurs devront être choisis en collégialité entre le monteur son désigné pour le projet par la coopérative et l’artiste récipiendaire de l’aide.
  • L’aide ne peut être que sous forme de services offerts normalement par la coopérative à ses membres et inclut l’administration courante du projet (facturation, archivage, transferts).

Critères de sélection:

Le jury devra tenir compte des critères suivants, soit:

  • Que l’oeuvre proposée se démarque par son approche originale
  • Que l’oeuvre appelle un travail sonore créatif
  • Que l’oeuvre ait un potentiel de visibilité
  • Que l’oeuvre nécessite le soutien financier de la coop pour sa bonne fin

Dates importantes:

Date de tombée: 15 décembre 2016
Dévoilement de l’oeuvre récipiendaire: 15 janvier 2017

Formulaire d’aide à la postproduction